VÉGÉTARISME


Soucieux de l’écologie et/ou de la condition animale, les végétariens et végétaliens suscitent de nombreux débats. La consommation de produits animaux et la crainte de la dénutrition restent en effet bien ancrées dans nos mœurs.


Végétarien ou Végétalien ?

  • Les végétariens ne consomment pas de chair animale : viande, charcuterie, poisson

  • Les végétaliens, quant à eux, ne consomment aucun produit d’origine animale : viande, charcuterie, poisson, œufs, produits laitiers, miel et autres dérivés


Problématiques nutritionnelles

À propos des protéines

La carence en protéines demeure le principal argument opposé aux régimes végétariens, or les protéines sont présentes dans tous les aliments (sauf l’eau et le sucre). La qualité des protéines est par ailleurs définie par leur capacité à couvrir nos besoins en acides aminés essentiels.

Les acides aminés sont les composants de base des protéines. 9 de ces acides aminés sont dits « essentiels » car ils ne sont pas synthétisés en quantité suffisante par le corps et doivent donc être apportés par l’alimentation. Lorsque l’on ne mange pas de viande ou de poisson, il est donc recommandé d’associer des aliments dont les protéines se complètent afin d’assurer leurs apports en acides aminés essentiels.

Quid des micronutriments ?

Le fer, présent en quantité importante dans la viande rouge, est nécessaire au transport de l’oxygène dans le sang. Une carence en fer se manifeste par une anémie (baisse du taux d’hémoglobine dans le sang entrainant une fatigue anormale). Les végétariens doivent donc veiller à maintenir leur apport en fer, afin de se maintenir en bonne santé. Le fer présent dans les végétaux l’est par ailleurs en moins grande quantité et est métabolisé moins efficacement que le fer animal.

︎

Les végétaliens, en plus du fer, doivent assurer leur apport en calcium et en iode. Une supplémentation en vitamine B12 est également obligatoire pour les végétaliens (et recommandée pour certains végétariens).

︎

La vitamine B12 est absolument nécessaire au bon fonctionnement de notre corps. Elle est d’origine bactérienne et est transmise à l’humain via la consommation d’animaux herbivores ou d’animaux marins. Elle est aussi présente dans les produits laitiers, mais assez peu dans l’œuf, et est sensible à la cuisson.
Dans le cadre de l'agriculture intensive, les vaches laitières présentent un risque de carence en vitamines B12. 90 % de la production pharmaceutique mondiale en vitamine B12 est d’ailleurs destinée à l'élevage (facteur de croissance) afin d'améliorer sa rentabilité.


︎

En conclusion


Le régime végétarien présente ainsi peu de risques de carences pour une personne sensibilisée à la nutrition car, si l’alimentation est variée, elle doit pouvoir couvrir ces besoins sans difficulté.


Bénéfices nutritionnels

  1. En optant pour un régime végétarien, on doit parfois révolutionner sa façon de cuisiner, et notamment cuisiner plus de légumes. Certains se découvrent à cette occasion, un véritable attrait pour la cuisine.

  2. Augmenter sa consommation de fruits et légumes constituent une source prépondérante de vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Leur teneur en fibres permet également d’assurer le fonctionnement et l’entretien de notre système digestif.

  3. En réduisant ses apports en viande (rouge en particulier) on réduit ses apports en acides gras saturés et en cholestérol. Toutefois, les produits laitiers en contiennent en quantité importante.


Quelques conseils

  • Consommer des légumineuses (lentilles, pois, haricots…) 

  • Varier les céréales (blé, riz, épeautre, sarrasin, seigle, épeautre…) 

  • Varier les légumes et les fruits (de saison)

  • Consommer des graines et fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes, graines de tournesol…)






︎ 07 63 59 06 24

︎ contact@marinegarin.fr
Mark